Boites de conservation pour Cartier et l’ENSBA de Paris

Nous fabriquons régulièrement des boites de conservation pour protéger des ouvrages rares.
Voici nos dernières réalisations, elles suivent à la fois les standards de qualité archivage et l’esprit des collections pour lesquelles elles sont créées.

 

Boites de conservation pour la maison Cartier

Les archives de la maison Cartier rassemblent registres, photographies, moulages et dessins. Nous avons fabriqué une dizaine de boîtes de conservation pour des albums qui ont été récemment restaurés. Les beaux albums de photographies de Jacques Cartier ont demandé un travail spécifique : des boîtes classeur avec des pochettes plastique sur mesure et des cales de compensation. Les boîtes contenants plusieurs albums très fins sont conçues avec des plateaux pour séparer et ôter les ouvrages. Toute la collection a été habillée en papier fait main au Moulin du Verger par Monsieur Jacques Brejoux.

Un grand merci à Laure Fuhrmann, relieur spécialisée dans la préservation et l’entretien matériel des collections, qui a commencé ce projet avec la maison Cartier.

boite_conservation_cartier_2wboite_conservation_cartier_3wboite_conservation_cartier_07w boite_conservation_cartier_08w

 

Boites de conservation pour l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris

Le service des collections de l’École des beaux arts de Paris compte actuellement 65 000 ouvrages du XVE au XXe siècles, dont 3500 ouvrages des XVe et XVIe siècles provenant en majeure partie de la donation Masson.

Nous avons fabriqué 25 boîtes de conservation pour des livres de la collection Masson, dont plusieurs incunables : des livres imprimés avant 1501 au début de l’impression typographique à caractères mobiles. La plupart des volumes sont lourds, avec des plats en bois et des pièces métalliques qui nécessitaient une construction solide, résistante et protectrice.

Nous avons travaillé avec le conservateur en charge des manuscrits et imprimés anciens pour choisir des matières qui s’accordaient bien avec leur collection.

Nous sommes très heureux d’avoir participé à la conservation de ces œuvres qui font partie du patrimoine national.

boite_ensba_03wboite_ensba_05wboite_ensba_02wboite_ensba_01w


Reliures de la nouvelle collection haute Joaillerie Chaumet

Après la série de coffrets réalisée l’année dernière, notre nouvelle collaboration avec la maison Chaumet a pris la forme d’une reliure fabriquée en 51 exemplaires. Cet objet est un outil de marketing haut de gamme pour présenter une collection de haute joaillerie sous forme de dessins.

La mise en valeur de la nouvelle collection s’est faite par une selection pointu des matériaux. Nous avons travaillé en collaboration avec la directrice artistique du projet, Hélène Nounou, pour nous aider avec ces choix. Les tirages sont montés un à un sur onglet en papier japonais mitsumata. Ce beau papier est fait main par Shinichiro Abe, le petit fils de Eishiro Abe, le premier artisan du papier à être nommé Trésor Vivant au Japon.

La reliure sur onglets permet une excellente ouverture du livre malgré le fort grammage des pages imprimées.

Nous avons également pris en charge l’emballage individuel de chaque coffret pour une belle présentation et un transport international.

Un grand merci à Celia Matten et Léa Hussenot Desenonges, relieurs diplômées de l’école Estienne, qui ont fait partie de notre équipe pour la fabrication de cette collection d’albums.

reliure_chaumet_2017_01w reliure_chaumet_2017_09wreliure_chaumet_2017_05wreliure_chaumet_2017_06wreliure_chaumet_2017_07wreliure_chaumet_2017_10wreliure_chaumet_2017_11w


Transformation du papier japonais par le pli

Menu pour un dîner du Comité Colbert organisé par Hermes

Le Comité Colbert, qui a comme mission de rassembler les maisons françaises de luxe et les institutions culturelles, travaille à la promotion de l’art de vivre français. Nous avons été invité par le service d’éditions chez Hermès afin de créer un menu pour un dîner spécial.

Nous avons créé une reliure avec des papiers japonais pliés à la main et teintés de couleur or, les couvertures du menu restent souples. La couture est réaliser avec un fil or, qui ajoute une touche rafinée à l’ensemble, évoquant comme un rappel la teinte or présente sur chacun des plis.. Ce projet fait appel aux sens aussi bien dans son contenu que dans le travail de nos couvertures. Avec le toucher de la main on peut apprécier la texture si particulière du papier plié. Avec l’oeil, on peut admirer les effets de volumes crées par les plis, souligné par la teinte or.

reliure_menu_hermes_01w reliure_menu_hermes_02w reliure_menu_hermes_03w

 

Carte de voeux 2017 pour la F93

Nos amis de la F93 à Montreuil nous ont contactés pour créer leur carte de voeux 2017. Nous avions déjà travaillé avec la F93 et leur graphiste Gaël Hugo pour fabriquer leur carte de voeux 2015.

Cette année, nous nous sommes inspirés de leur nouveau logo, créé par Gaël Hugo, qui est un jeu de carrés. Utilisant le même procédé et le même papier que pour le projet d’Hermès, nous avons créé une carte souple et délicate, dont les plis formant des carrées apparaisse une fois le livret étendu. Le message, dans leur nouvelle typographie, est imprimé en sérigraphie en blanc mat par Frédéric Déjean de l’Orbis Pictus Club à Maisons Alfort.

Une petite couture en fil argent métallique se défait facilement pour ouvrir le livret et lire le message. L’affiche fonctionne à plat sur une table ou suspendue pour bénéficier de la transparence du papier.

f93_carte_2017_5wjf93_carte_2017_3wj f93_carte_2017_4wj

 

F93_logo_web

Nouveau logo du F93 par Gaël Hugo, One More Studio, Paris.

 


D’argile, de Laurence Leblanc


dargile_leblanc_livre_dartiste_1wdargile_leblanc_livre_dartiste_2w

D’argile, de Laurence Leblanc
Lauréate du Prix Niépce, 2016
Paris Photo
Présenté en avant-première à Paris Photo : Jeudi 10 novembre 2016 à 12h sur le Balcon d’Honneur.

Ce livre d’artiste de Laurence Leblanc a été réalisé avec Picto Foundation, Gens d’images et l’atelier Laurel Parker Book. Édition limitée de 15 exemplaires. Pour plus d’information, visiter le site de Picto Foundation ou le site de Laurence Leblanc.

Pour ce projet, nous avons adapté un prototype déjà conçu par l’artiste. Pour essayer de garder l’authenticité de l’objet originel, nous avons utilisé deux types de papiers. Cela donne un effet grisé sur les tranches, en rappel du scotch et de la colle utilisée par l’artiste.

Voici les photos du prototype de l’artiste :

d'argile_leblanc_proto_av1w
d'argile_leblanc_proto_av2w


La Fleur Oracle, de Blexbolex

couverture_la_fleur_oracle

Le nouvel album de Blexbolex édité par l’Orbis Pictus Club va sortir la semaine prochaine. Imprimé entièrement en sérigraphie par Frédéric Déjean à l’atelier Co-op. Ce livre est la suite de L’arrière-pays de 2012.

Dédicace-présentation en présence de Blexbolex :
le 15 novembre à l’atelier CO-OP, à Maisons-Alfort
le 16 novembre à Paris, chez Philippe le Libraire, 32 rue des Vinaigriers, Paris 10e